ARC FORET 14OCT19

MA FORÊT FANTÔME

Jean et Suzanne sont frère et soeur.
Deux morts ne cessent d’être présents dans leur mémoire : Paul, le mari de Suzanne, dont elle apprend à faire son deuil et qui vient de mourir de la maladie d’Alzheimer, et Nicolas, le compagnon de Jean, mort du sida quelques années plus tôt, au milieu d’une interminable liste de disparus.
Fraternellement, quotidiennement, Suzanne et Jean s’épaulent, entre pudeur et maladresse. 


TEXTE : DENIS LACHAUD
MISE EN SCÈNE : VINCENT DUSSART
AVEC
GUILLAUME CLAUSSE
XAVIER CZAPLA
SYLVIE DEBRUN
PATRICE GALLET
PATRICK LARZILLE

Invitation création 2020

Lecture accompagnée d'une présentation du projet

lundi 14 octobre 2019 à 15h
SACD
7, rue Ballu
75009 Paris

infos & réservations professionnelles
Anne-Charlotte Lesquibe
06 59 10 17 63
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Production Compagnie de l'Arcade. 
Coproduction recherche de partenaires en cours. 
Le texte est publié par Actes Sud-Papiers.

Avec Ma Forêt fantôme, on se penche sur les années sida, les vingt premières années de cette épidémie qui a marqué durablement l’histoire de nos sociétés, de nos représentations et de nos imaginaires. Quelles sont les traces laissées par cette pandémie dans la mémoire collective ?
Si les millions de morts ont souvent et longtemps été ignorés, c’est probablement parce qu’il reste impossible de donner un sens à ce carnage. La forêt fantôme des êtres disparus durant les années sida ne cesse de hanter les survivants de cette génération. Et parce que cette forêt est aussi la nôtre, il s’agit donc d’affronter le deuil, individuel et collectif, et de travailler la mémoire toujours vive de cette histoire.
La maladie est toujours là, comme tapie dans l’ombre. Désormais, dans les pays développés, elle est moins vécue comme un péril urgent que comme une menace sourde, latente. Les jeunes générations, épargnées par le traumatisme initial de l’apparition de la maladie, la prennent presque à la légère. Les 25 millions de morts dus au VIH n’en demeurent pas moins les arbres d’une forêt qui est aussi la leur. Dans le même temps, l’imaginaire des mêmes sociétés vieillissantes se confronte aujourd’hui à une banalisation de la maladie d’Alzheimer, qui touche près de 20% des plus de soixante-quinze ans aujourd’hui en France.

Dossier complet

Brochure 2019-21

La Compagnie de l’Arcade bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication/DRAC Hauts-de-France, au titre de l'aide à la compagnie conventionnée.

La Compagnie de l’Arcade 2 ter avenue Thiers 02200 Soissons
Association loi 1901 – Licence 2.1042373 – APE 9001Z - Siret 393 881 347 00057
www.compagnie-arcade.com