La compagnie Idiomécanic Théâtre s’inscrit dans la dynamique d’un théâtre public, populaire et de recherche. Le processus de travail est fondé sur un rapport d’égalité et de complicité avec une équipe complète de création, pour un théâtre d’engagement : engagement de l’énergie créatrice de chacun, engagement auprès de publics divers, engagement d’une réflexion individuelle, engagement personnel d’un bout à l’autre du processus de production et de création. Notre travail interroge les lignes de force et les points de rupture entre politique, ​rapports sociaux e​t vie intimeNous plaçons au cœur de notre réflexion l’individu aux prises avec l’ordre établi (moral, social, religieux, politique…) : son positionnement, ses choix, ses aspirations, entre aliénation et Liberté. C’est la question de la Démocratie qui nourrit actuellement le travail, et que nous voulons porter sur la place publique/le plateau. En plaçant ainsi le théâtre au cœur de la cité, à la fois dans le temps de la représentation et à travers une action culturelle soutenue, nous nous inscrivons résolument dans la tradition brechtienne de l’engagement artistique compris comme engagement politique. Le contexte actuel appelle un véritable positionnement de l’artiste, et une prise de conscience de sa responsabilité, de la nécessité et de l’urgence de l’acte théâtral. Au sein d’une société néo-libérale et mondialisée qui privilégie l’utilitarisme, l’immédiateté, qui impose une vision de l’homme coupé de son Histoire et de plus en plus isolé, l’artiste doit mettre en perspective, éclairer le présent par le passé, faire dialoguer des voix du passé qu’il est nécessaire de réentendre et des voix contemporaines qui s’élèvent dans le chaos du monde : assumer la parole artistique en tant qu’acte politique.