Bananas

Je vous écris dans le noir

Les Sincères

D’après le roman de Jean-Luc Seigle (Editions Flammarion)

Adaptation : Evelyne Loew
Mise en scène : Gilles Nicolas, Sylvie Van Cleven
Avec Sylvie Van Cleven
Composition musicale : Philippe Mion
Lumières et collaboration à la scénographie : Lucie Joliot
Collaboration à la mise en scène : Pablo Dubott
Production  Les Sincères – Coproduction Actions Scènes Contemporaines
Soutien : Institut français d’Essaouira
Résidence : Théâtre Antoine Vitez Ivry sur Seine

Administratrice de production : Dominique Le Floc’h
do.lefloch@wanadoo.fr / 06 61 17 21 88

Contact Presse : Catherine Guizard / La Strada & Cies
lastrada.cguizard@gmail.com / 06 60 43 21 13

Chargée de production / Diffusion : Anne-Charlotte Lesquibe
acles1@free.fr / 0659101763

 

«… Je m’appelle Pauline Dubuisson et j’ai tué un homme. Mais personne ne naît assassin.»

Nous sommes à Essaouira, au Maroc. Une femme nous raconte son histoire, elle est médecin. Quelques années plus tôt, La Vérité le film de H.G Clouzot, inspiré de son histoire, l’a poussée à changer d’identité et à fuir la France pour échapper à son passé. Cette femme a vraiment existé. Elle est la seule femme contre laquelle  on a  requis la peine de mort pour un crime passionnel.
L’affaire Dubuisson, un fait divers entre petite et grande histoire qui témoigne de la condition des femmes et de l’incroyable destin d’une femme mystérieuse et complexe  qui  se bat pour exister, aimer et être aimée.
Il y a quelque chose de Pauline Dubuisson en chacune de nous, toutes générations confondues
A la manière d’un puzzle, entre l’univers solaire et sensuel d’Essaouira où tout  semble possible à nouveau et les ombres du  passé, Pauline nous donne sa version de l’histoire. Une magnifique confidence qui nous permet d’être au plus près de sa vérité intérieure et de partager ses émotions.

A propos du spectacle :

« La radieuse Sylvie Van Cleven, comédienne et co-metteuse en scène avec Gilles Nicolas, s’est glissée avec tact dans le destin tragique de Pauline … et permet aux spectateurs d’entrer dans cette âme, au plus près d’elle – vérité intérieure et émotions écartelées. »
Véronique Hotte – voir l’article

« Jean-Luc Seigle fait preuve dans son roman d’une extraordinaire empathie pour son personnage meurtri par la vie, complexe mais étonnamment lumineux, dégageant une réelle force de vivre, de combattre. La comédienne, intensément présente, offre aux spectateurs une réelle densité de jeu, une gestuelle à la fois subtile et expressive, réglée au cordeau, ayant parfois une élégance chorégraphique.. Un grand et vrai moment de théâtre à découvrir… Ciselé par une comédienne remarquable et habitée. »
Gil Chauveau – La revue du spectacle – Voir l’article

A propos du roman :

« …  Le roman de Jean-Luc Seigle  est bouleversant. Le résultat est une claque monumentale : la beauté et la violence mêlées en un lien inextricable. »
François Busnel . L’Express

« … On est sans cesse confondu par sa maîtrise d’une écriture qui parvient à dire le pire avec la juste distance, l’horreur avec dignité et la solitude absolue, surtout, de la fière, de l’admirable Pauline. Malgré tout.  »
Fabienne Pascaud. Télérama