UN DEMOCRATE

IDIOMECANIC THEATRE

Texte et mise en scène 

Julie Timmerman

Prix Coups de coeur du #OFF2017
du Club de la Presse Grand Avignon Vaucluse

Théâtre de La Reine Blanche

Scène Arts et Sciences
du 15 mai au 23 juin 2018
du mardi au samedi à 20h45 
les jeudis 17 et 31 mai 2018 à 14h30 et 20h45
2 Passage Ruelle
75018 PARIS
métro La Chapelle ou Marx Dormoy
tel réservations : 01 40 05 06 96
www.reineblanche.com
UnDemocrateBeansTb 

avec

Anne Cressent

Mathieu Desfemmes

Jean-Baptiste Verquin ou

Guillaume Fafiotte en alternance

dramaturgie : Pauline Thimonnier

scénographie : Charlotte Villermet

lumière : Philippe Sazerat

musique : Vincent Artaud

son : Michel Head 

costumes : Dominique Rocher

assistante mes : Claire Chaineaux

stagiaire : Christine Nogueira

administration : Gingko Biloba

tout public à partir de 13 ans
durée : 1h25

Edward Bernays, neveu de Freud, invente dans les années 20 à New York des méthodes de manipulation des masses sans précédent. Au nom de la Démocratie US, il met au point "la fabrication du consentement" et vend indifféremment savons, Présidents, cigarettes et coups d’Etat. En réalité, Eddie ne VEND pas : il fait en sorte que les gens ACHÈTENT. Eddie a compris très tôt ce qui fait courir les Hommes, les pulsions profondes qui sont les vrais moteurs de leurs actions. Il sait où appuyer, quels leviers actionner, quelles cloches faire sonner; le citoyen devient un consommateur docile qui achète, vote, part à la guerre - librement - croit-il. Goebbels lui-même s’inspire de ses méthodes...
Eddie meurt paisiblement à 103 ans en 1995; son Système, toujours plus perfectionné, a transformé le monde. 
Presse 
Une mise en scène enlevée pour une histoire passionnante. Ce théâtre est d'autant plus stimulant pour la réflexion politique qu'il est bien fabriqué. Emmanuelle Bouchez, Télérama
 La soirée est mordante et joyeuse, savante et chahuteuse. C’est haletant comme une salle des ventes. Il y a là comme des enfants de Dario FoGilles Costaz, Politis

Jeu frontal et plein d'entrain, inserts de pubs rigolotes mise en écho avec les propagandes du jour : c'est édifiantJean-Luc Porquet, Le Canard Enchaîné
Un parti pris ludique nourri par l’humour participe d’une démonstration qui met sur la table "l’horreur de la situation".( ...) des moments fulgurants pour aboutir à un final renversant. Jacky Bornet, Culturebox
Un brûlot enjoué et sans merci. Jean-Pierre Léonardini, L’Humanité 
Julie Timmerman on ne peut mieux inspirée. J.Sibony, coup de théâtre, lemonde.fr
Vif, allègre,inventif épique...La déconstruction d'un mythe. Didier Méreuze, La Croix 
Dans une forme brechtienne fine et assumée, cette pièce traduit avec force le désir de théâtre politique et populaire. Anaïs Héluin, La Terrasse
Distribution soignée, jeu distancié, ironie toute Swiftienne, séquences drôles ou glaçantes entre saga épique et cabaret tragi-comique, mise en scène millimétrée, sons et lumières ouvragés : tout ici claque et pulse de l'urgence de reconsidérer cette fabrique d'Images. Myriem Hajoui ANOUSPARIS
Drôlatique, tonique, exigeant et précis. Leïla Cukierman Mediapart, ARTivistes 
Le rire naît alors, comme souvent, de la rencontre avec le vrai.Christine Friedel, Théâtre du blog
Spectacle brillant, comédiens absolument remarquables... divertit, terrifie et fait réfléchir.Angèle Luccioni, La Provence.com
Ce "Démocrate" là n'est pas un simple spectacle ni même une prise de conscience politique, c'est une oeuvre salutaire. Frédéric Manzini Reg'ARTS

Production Idiomécanic Théâtre. Avec le soutien du Théâtre des Quartiers d’Ivry/Centre Dramatique National du Val-de-Marne, des Théâtrales Charles Dullin édition 2016, et du Théâtre d’Ivry Antoine Vitez. Coproduction Ville d'Orly - Centre culturel Aragon Triolet, Fontenay en Scènes/Fontenay-sous-Bois, Théâtre des 2 Rives de Charenton-le-Pont, de la Drac d'Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, du Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre de l’aide à la création et de la Ville de Paris. Coréalisation Théâtre de l’Opprimé et Gare au Théâtre. En résidence de création à Lilas en Scène.